Texte paru dans: / Appeared in:
*


Classica # 220 (03 / 2020)
Pour s'abonner / Subscription information


Alia Vox
AVSA9936


Handel: Messiah Product Image

Code-barres / Barcode : 194491453985

Appréciation d'ensemble:

Outil de traduction (Très approximatif)
Translator tool (Very approximate)
 

Analyste:  Jérémie Bigorie

On n'explique pas le son Savail : on s'en imprègne. Dès la magistrale Ouverture, le Catalan brosse moins une fresque qu'il n'affine une enluminure : élégance des courbes, cordes vibrantes, ferveur du geste, phrasés veloutés qui ne scandent jamais trop. L’acoustique réverbérée de la Chapelle royale de Versailles entraîne parfois une perte de clarté rythmique dans les choeurs « And He Shall Purify » et « For Unto us a Child is Born », il est vrai pris à un tempo très modéré. Mais les féaux Capella Reial et Concert des Nations sont convaincants dans l'articulation et imaginatifs dans les coloris (musette de la Pastorale, dramatisme dans « Darkness Shall Cover the Earth »). Volonté de contraste avant le grand chœur final ? Mise en valeur des individualités? L’ultime air«If God Be for Us » est,curieusement, accompagné (magnifiquement) au seul violon solo.

Enthousiasme plus mesuré côté solistes : plutôt en forme dans la première partie, avec un très nuancé « Ev'ry Valley », Nicholas Mulroy accuse hélas quelques signes de fatigue sur la durée du concert. Idem pour Damien Guillon, à qui manque au surplus intensité et force persuasive dans « He was Despised». Le coeur émotionnel bascule vers la troisième partie, où triomphent le soprano habité de Rachel Redmond et le baryton-basse bien timbré de Matthias Winckhler, triomphateur d'un « The Trumpet Shall Sound » d'anthologie.

 

Sélectionnez votre pays et votre devise en accédant au site de
Presto Classical
(Bouton en haut à droite)

Pour acheter l'album
ou le télécharger


To purchase the CD
or to download it

Choose your country and curency
when reaching
Presto Classical
(Upper right corner of the page)

   

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews