Texte paru dans: / Appeared in:
*


Diapason # 677 (03 /2019)
Pour s'abonner / Subscription information


Resonus Classics
RES10235




Code-barres / Barcode : 5060262791424

Appréciation d'ensemble:

Outil de traduction (Très approximatif)
Translator tool (Very approximate)
 

Analyste: Gaëtan Naulleau

La discographie en berne des songs de Henry Purcell ‑ musique bienveillante pour les cordes vocales, accablante pour les chanteurs sans imagination ‑ gagne-t-elle enfin un apport substantiel ? On décellophane vite l'album, curieux d'y retrouver une jeune soprano remarquée à Paris dans la trilogie Monteverdi de John Eliot Gardiner (une Ilia également, et une Pamina, précise son CV, où la musique de notre temps est bien représentée). Mais où sont donc passés l'oeil malin de Drusilla et le caractère de Melanto, comment la prononciation hier aiguisée sous la férule de Gardiner a-t-elle pu se relâcher à ce point ? Le mot rebondit rarement sur les lèvres de Anna Dennis ‑ pas même les guirlandes de « all, all, all, al » (is love) à la fin du Sweeter than roses qui prête son titre au récital. Le seul autre tube sera l'Evening Hymn, dans un programme bien cherché.

La soprano, partout attentive à arrondir son émission, pense-t-elle que sourire la crisperait ? Un sérieux militaire égalise les appuis du She love and she confesses too en chaconne ; les langueurs galantes de Oh ! fair Cedaria s'éternisent, au premier degré, devant le beau miroir. L'égalité du timbre, aussi onctueux legato qu'en vocalise, serait un délice si elle n'était subordonnée à un charmant « louloulou » dont la déclamation ne s'extrait vraiment que pour le grand ton du Urge me no more. Après quoi ln the black, dismal dungeon of despair s'enlise dans une anxiété sans relief. Puis l'Evening Hymn, poussif malgré un tempo allant, trahit sa méconnaissance des ressorts rythmiques de cette écriture. « Plus doux que les roses » soit, mais qu'il est banal, ce jardin de lotissement.


 Support us financially by purchasing this disc from eiher one of these suppliers.
  FR    
a l'un ou l'autre des fournisseurs proposés contribue à défrayer les coûts d'exploitation de ce site.  

   

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews