Texte paru dans: / Appeared in:
*


Diapason # 673 (11 /2018)
Pour s'abonner / Subscription information


DHM 19075820572




Code-barres / Barcode : 190758205724

Appréciation d'ensemble:

Outil de traduction (Très approximatif)
Translator tool (Very approximate)
 

Analyste: Guillaume Bunel

 

Un programme entièrement composé d'oeuvres dédiées à la Vierge, servi presque exclusivement par des interprètes féminines; un court mais passionnant texte de présentation affirmant haut et fort l'importance de la vie musicale dans les couvents durant la Renaissance : dans le contexte que l'on sait, un tel disque prend valeur de manifeste. On aurait tort, pourtant, de réduire cette parution à un acte de militantisme féministe. D'abord, sa proposition, étayée par de solides preuves documentaires, s'avère absolument crédible. L’effectif adopté, confiant les parties supérieures aux voix, les parties inférieures aux bassons et sacqueboutes, est attesté par des sources diverses, durant les dernières décennies du XVIe siècle.

En outre, la réalisation musicale s'avère remarquable: l'association des voix aux instruments à vent ainsi qu'à l'orgue confère une profondeur incomparable à l'édifice polyphonique. Et la variété des timbres est un gage de lisibilité quand un contrepoint dense se déploie à six parties. L'intelligence des choix d'instrumentation ‑ confiant certaines sections à une voix seule accompagnée par l'orgue, d'autres uniquement aux instruments, au tutti, ou bien à différentes configurations vocales et instrumentales ‑ apporte une grande richesse dynamique et expressive à la polyphonie.

La Pavane instrumentale ouvrant le programme, enrichie de diminutions évoquant le travail de Doulce Mémoire, donne le ton d'un dialogue polyphonique très vivant. Les six voix du jeune collectif tchèque ressortent très bien parmi les instruments, mais elles peinent parfois à trouver leur propre phrasé, parmi les lignes idéalement soutenues des instruments. Il est dommage, enfin, que le projet n'aille pas tout à fait au bout de sa logique, en osant une reconstitution rigoureuse d'un service liturgique. S'il y perdrait peut-être un peu de sa splendeur polyphonique, il y gagnerait un intérêt musicologique considérable. Éternel débat.            


 Support us financially by purchasing this disc from eiher one of these suppliers.
  FR  -  U.S.  -  UK  -  CA  -  DE  JA -  
Un achat via l'un ou l'autre des fournisseurs proposés contribue à défrayer les coûts d'exploitation de ce site.
 

   

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews