Texte paru dans: / Appeared in:
*

Diapason # 630 (12/2014)
Pour s'abonner / Subscription information


AliaVox
AVSA9907




Code-barres / Barcode : 8435408099073

Consultez toutes les évaluations recensées pour ce cd ~~~~ Reach all the evaluations located for this CD

Appréciation d'ensemble:

Analyste: Sophie Roughol

Il y a vingt ans, un premier volume réunissait Jordi Savall et Pedro Estevan autour du répertoire médiéval de l'antique contrée d'Espéria, constituée pour les Grecs par les péninsules italique et ibérique (réédité en 2001, Diapason d'or). Pour ce volume II, Jordi Savall s'arrête en Galice, finistère celtique et berceau d'une grande part du répertoire d'Espéria.

Les Cantigas de Santa Maria (compilation effectuée au XIIIe siècle sous la direction d'Alphonse X le Sage par des poètes et musiciens d'Al‑Andalus, des juifs séfarades, des troubadours occitans) contiennent aussi des iconographies précieuses pour le jeu instrumental. Savall et Estevan exploitent la tradition orale, ancrent leur pratique dans celle de leurs confrères d'hier, pour une « tentative de recréation ‑ inspirée par les styles correspondant aux traditions anciennes ‑ d'un certain art du son de l'archet ». Sans prétendre à la moindre vérité, mais à une communion marquée de révérence.

Trois instruments figurent « la lira » emblématique d'Espéria : la noble vièle à cinq cordes, un rebec italien, un rebab oriental (rebel morisco), inséparables de percussions qui soulignent les jeux de rythmes et créent une scénographie sonore des textes musicaux. Danses, chants, préludes, les courtes pièces parfois enchaînées sont nourries d'un compagnonnage approfondi avec les sources, d'une communion intime avec la terre qui les vit naître : âpre son de la vièle façonné comme de la glaise, déhanchements de percussions clouant la douleur ou libérant les rêves, méditation immobile ou ivresse rythmique, pour un hommage rituel et intime de deux troubadours du XXIe siècle à leurs frères.

Fermer la fenêtre/Close window

 

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews