Texte paru dans: / Appeared in:
*

Classica  # 159 (02/14)
Pour s'abonner / Subscription information


 

HMG501251 HMG501922 HMG501732

 

 

Outil de traduction ~ (Très approximatif)
Translator tool (Very approximate)
 

Analyste: Pierre Doridot

Les rééditions, certes à prix seulement « moyen », de la série « Gold » d'Harmonia Mundi, sont elles dotées d'un luxe éditoriaI digne de nouveautés. La maison de disques française privilégie dans sa dernière livraison des pages plutôt rares du répertoire, qui nous permettent de saluer le retour du Provençal André Campra (1660‑1744) et de son « célèbre » Requiem teinté d'espérance. Pleine de retenue et de sensibilité précieuse, la vision de Philippe Herreweghe nous fait revivre un office grandiose, parmi les plus réussis de la période baroque (HMG501251,1986,4Y, CHOC).

 

Encore plus rares, et réunis sous le titre « Narcisso Speculando », les madrigaux de l'abbé Don Paolo da Firenze (1390‑1425) sont d'une extrême virtuosité. Fureur et passion, amour et contemplation émergent des mots, que les notes se chargent de traduire avec une extraordinaire verve. Cette éloquence, Mala Punica la traduit à la perfection (HMG501732,1999,56', CHOC).

 

Paul Van Nevel et le Huelgas Ensemble avaient eux choisi de nommer « La Quinta essentia » un disque mettant en résonance trois messes « essentielles » de la Renaissance du franco‑flamand Lassus (1532‑1594), de l'Anglais Ashewell (c. 1478‑ap. 1513) et de l'Italien Palestrina (c. 1525‑1594). Austère mais servie avec soin et intelligence, cette confrontation de ces grandes figures de la Renaissance musicale est passionnante (HMG 501922,2005,77', ****).

 

 


 

Fermer la fenêtre/Close window

 

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews